«

»

Le premier matin

matin

Quelle joie ont dû éprouver le premier homme et la première femme en se levant le premier matin après avoir été créés !

Devant eux s’étendait un beau jardin sans défaut, une création harmonieuse sans agitation, une végétation luxuriante sans mauvaises herbes ni épines. Et le plus merveilleux, c’était qu’ils se promenaient et qu’ils parlaient librement à Dieu dans la fraîcheur du jour. N’aimeriez-vous pas faire la même expérience qu’eux un matin ? Eleanor Farjeon doit avoir ressenti ce genre d’exaltation lorsqu’elle a écrit les paroles de son célèbre cantique :

L’aube s’est levée comme au premier jour,

Le merle a chanté comme le premier oiseau,

Merci pour ces chants ! Merci pour ce matin !

Merci pour ta Création jaillissant sur ta parole !

 

Douce est ta pluie descendant du ciel,

Tendre est ta rosée sur la première herbe.

Merci pour la fraîcheur du jardin mouillé,

Que les pas du premier homme ont foulé.

 

Le soleil est à moi, ainsi que l’aube.

Née de la lumière rayonnant sur Eden !

Bénis avec ferveur, bénis chaque matin

La divine création d’une nouvelle journée.

 

Ici-bas, jamais nous ne nous réveillerons dans un monde parfait et sans défaut dans notre corps, mais nous pouvons accueillir une nouvelle journée dans notre cœur et notre esprit. Du matin au soir, nous pouvons marcher et parler avec le Seigneur. Chaque jour, le Seigneur présente à ses enfants bien-aimés de merveilleuses possibilités à explorer avec lui.

N’oublions jamais qu’il est notre Créateur et notre Père plein d’amour. Peu importe l’état dans lequel nous nous trouvons. Il peut créer quelque chose de nouveau en nous, pour nous et par nous. Quel sujet de louange ! Si nous lui consacrons notre vie ce matin et au cours de cette journée, il va accomplir son prochain acte créateur !

Ses compassions ne sont pas à leur terme, elles se renouvellent chaque matin.

Lamentations de Jérémie 3 :22-23

 

David B.